Penseur

mardi, janvier 23, 2007

L'avenir de la science

Via Le Doc, Futura-Science propose un aperçu de la science dans 50 ans. En vrac, ordinateurs quantiques conscients, séquençage du génome pour 1000 euros, découverte de traçes de vie extraterrestre...

La liste semble bien incomplète, je me demande qu'elle était la spécialité des scientifiques interrogés. Je note, en particulier, qu'il n'est pas fait mention de la maîtrise de la fusion nucléaire. "La fusion, énergie du futur, pour toujours" ?

Je remarque surtout que les prédictions sont singulièrement moins aventureuses dans le domaine des techniques de la vie de tous les jours que les fantasmes que l'on se faisait au milieu du siècle dernier sur l'an 2000. Exemple : ces prédictions de Science et Vie en 1959. A quand Paris interdit aux voitures ? Par contre, ils ont bien prédit l'iPhone et les livres électroniques (qui tardent un peu, tout de même).

EDIT : le dossier original vient de New Scientist, et couvre de nombreux domaines. Il y est en particulier fait mention d'une nouvelle source d'energie, peut-etre a l'echelle nanoscopique. Mais toujours pas de confiance en la fusion.... merci Enro

3 commentaires:

Enro a dit…

Evidemment, mes réflexes m'amènent à me tourner vers la prédiction de Bruno Latour... et je suis plutôt emballé !! Imaginez, un moyen de visualiser "les connections entre les organisations sociales et les objets technologiques". Ou comment on aurait pu éviter la catastrophe de la navette Columbia, qui venait autant de mauvaises procédures que de pièces défaillantes !

idoric a dit…

> "La fusion, énergie du futur, pour toujours" ?»

Pour toujours, ça se discute, autant je ne suis pas inquiet pour le deutérium, autant je serais curieux de connaître notre réserve planétaire de tritium...

Matthieu a dit…

idoric, je crains qu'il n'y ait eu une confusion. il ne s'agit pas, dans cette phrase, de dire que la fusion est une energie "pour toujours" au sens d'inepuisable, mais qu'elle semble partie pour etre une energie "du futur" pour toujours, non finalisee. il y a 50 ans, on disait que la fusion serait operationelle en 50 ans, et maintenant, on dit toujours qu'il faudra attendre 50 annees supplementaires. Je ne suis pas si pessimiste, mais bon, c'etait juste de l'humour.