Penseur

dimanche, avril 01, 2007

Cochons d'américains

Via Physicsweb, j'apprends que le Large Hadron Collider, le fameux LHC en construction à Genève, fait face à un nouveau problème. Après les retards, les surcoûts, les hypothétiques blips du Boson de Higgs (le graal de la physique moderne, objectif principal du LHC) chez ses concurrents du FermiLab américain, voilà maintenant que les tests préliminaires à sa mise en route ont échoués.

Les tests en question consistaient à tester les conditions extrêmes (mais pas si rares) auxquelles les aimants qui guident la course des particules pourraient être confrontés. Il peut s'agir, par exemple, de la perte de contrôle du faisceau, qui frappe alors un des aimants : ce dernier est soudainement soumis à des efforts mécaniques et thermiques importants. Lorsque ces tests ont été réalisés "grandeur nature", les aimants se sont fracturés ! Plus étonnant encore, ces tests n'avait pas été conduits durant le cycle de développement de ces pièces, qui a tout de même commencé en 1998.

Et, évidement, qui était chargé de créer ces pièces ? Le FermiLab ! Ach, Sabotach !

2 commentaires:

blop a dit…

J'ai travaille sur le LEP. J'ai quitte la physique des particules il y a 4 ans. A l'epoque, personne dans le milieu, je dis bien personne, n'aurait parie un centime sur l'agenda du LHC. Parce que quand chaque equipe dit "nos performances s'ameliorent de X% par an donc on arrivera a repondre aux specs juste a temps", on ne peut pas s'empecher de se demander ce qu'il se passera si une seule de ces equipe n'y arrive pas....

Matthieu a dit…

Et oui, mais faut convaincre les pouvoirs publics, les donateurs privés, et l'opinion...